La place de la mairie
  Accueil    Sommaire    Le village    La mairie    Les manifestations    Infos diverses  
  L'histoire locale    l'activité commerciale    Le lac du Der     La météo du Der    Liens internet    Contact Mairie  
[|- Hommage à Marie-France BOUQUET - Maire d'Arrigny depuis 2001- décédée le 19 août 2019.  (Voir l'article) ...|]
 

Les Seigneurs de Chavanges

par Marie-Florence Massias


Version Pdf : Enregistrer au format PDF


Version imprimable de cet article Version imprimable **



---------Le nom de famille, Saint-Privé, s’est donc éteint au profit de celui de Jacquinot de Chavanges dont voici le blason :


---------Quand vous passerez à Chavanges, en remarquant la "Ruelle de la Fontaine d’ARRIGNY", vous aurez une pensée pour l’époque où notre village et Chavanges ne faisaient sans doute qu’un seul et vaste domaine, De quelle fontaine s’agissait-il ? de la Fontaine aux Eaux dans la plaine ? Probablement pas, car fontaine et lavoir, étaient synonymes. En réalité, il y aurait eu procès pour un lavoir que le sieur de Chavanges contestait aux habitants des lieux….
---------En 1747, encore une fille unique, pour dernière héritière : Marie-Françoise Geneviève Jacquinot de Chavanges , épouse le sieur Nicolas Henry Bourlon, "écuier". Entre ainsi, en maître, dans notre village, un représentant d’une famille prestigieuse, dont les ramifications couvrent le Sud Marnais, l’Aube, la Haute-Marne, la Meuse. Ce n’est pas tout à fait un hasard dans la mesure où l’un de ses ancêtres, Bourlon d’Héronville était déjà chevalier pour 1/8è’ comme acquéreur du sieur Joseph de Saint-Privé.
---------Le représentant prend pour nom : Bourlon de Chavanges, voici son blason :


Il est intéressant de voir aussi, quel était le rôle du peuple, en consultant ces quelques lignes :

Décimateur.


---------Le sieur Curé du lieu pour le tout, par traité fait avec les jésuites de Rheims, par forme de bail de 9 années qui se renouvelle. On lève la 13e gerbe. Ce droit est loué, année commune, 600 livres.
---------Surquoy rend 504 livres auxdits jésuites, principaux décimateurs, sur laquelle somme ils sont encor chargés des réparations du chœur.
Les véritables décimateurs sont les jésuites de Rheims, comme propriétaires du prieuré de Larzicour, pour les grosses dixmes seulement sur lesqueles il est du au curé, pour son gros, 12 paires de setiers, bled et avoine, mesure de Vitry.
---------Les menues dixmes appartiennent au curé ainsi que les Novalles.
Celles-cy font le gros objet, à cause de la quantité de terres défrichées dans cette paroisse, qui est couverte de bois et broussailles.

Prix des fonds.

Le journel :

Terre. 75 livres. Vigne. 100 livres.
Prés. 150
Chenevières jardins. 120 Bois. 100

titre documents joints