Place Marie-France Bouquet
  Accueil    Sommaire    Le village    La mairie    Les manifestations    Infos diverses    Archives du site  
  L'histoire locale    l'activité commerciale    Le lac du Der     La météo du Der    Liens    Contact Mairie  
- Voir les nouveautés de 2022 dans "Dernuers articles publiés"...
:
RECHERCHER
 

Arrigny-les-Petites Côtes



par Marie-Florence Massias



Enregistrer au format PDF :Version Pdf


Version imprimable de cet article Version imprimable **




---------De ce fait, Arrigny avait pour frontière, en gros, la rue des Couturiers. A gauche, en montant, c’était Larzicourt !
---------Regroupons-nous alors, autour de l’église, celle d’Arrigny-les-Petites Côtes, qui très endommagée en 1592, fut rebâtie en 1637.


---------D’après "l’Histoire du Grand Der, de nos villages, de nos églises" de Monsieur Corbet :
---------"C’est sans doute à cette époque que l’on édifia, en pans de bois et torchis, la nef de trois travées flanquée de collatéraux, la chapelle latérale sur le chœur et la sacristie.
---------Le sanctuaire, formé d’une travée droite et d’une abside polygonale simplement plafonnées et les grandes arcades en plein cintre de la dernière travée de la nef, portées par des piles carrées munies d’une imposte décorée datent de la période romane.
---------A l’extérieur, un porche bas donne accès à la nef. Une flèche d’ardoises domine sur la troisième travée de la nef".

---------Monsieur de Saint-Privé, comme tous les seigneurs de l’époque a une lignée très complexe dans la mesure où, seigneurs d’un village, les seigneurs le sont aussi pour des parts plus ou moins importantes, des villages voisins. Fin XVIème siècle, début XVllème, il réside dans son château d’Arrigny, situé dans la plaine en direction de Saint-Rémy.
---------La dernière descendante de cette lignée, épousera le sieur Jacquinot de Chavanges.

---------" 1er Le sieur Jacquinot de Chavanges, valet de chiens, par son mariage avec demoiselle Genneviève de Saint-Privé, fille et seule héritière de M. Henry de Saint-Privé du Haut champ, chevalier.

---------2ème Le sieur Bourlon d’Héronville comme acquéreur du sieur Joseph de Saint-Privé, chevalier pour 1/8ème. "


titre documents joints